Religieuses abusees sexuellement

Êtes-vous des religieuses abusees sexuellement au sein de l’Eglise catholique ? D’ores et déjà la parole libérée, ne vous laissez plus abuser par une hiérarchie constituée de mâles dits supérieurs.

Quand bien même, s’il s’agissait de vos pères haut placés, auréolés d’une fausse sainteté ! Ils ne sont que des hommes !

Religieuses ! êtes-vous des victimes potentielles, avérées ? Subissez-vous un harcèlement moral sexuel ?

Si vous êtes abusées sexuellement au sein d’une institution à caractère Patriarcal, délivrez-vous ! déliez les liens qui vous entravent ! libérez votre conscience. Porter plainte. Allez témoigner !

 

 

associations

A notre époque, il existe des associations pour prévenir et lutter contre les abus. Violences conjugales, viols et agressions sexuelles, traumatisme sexuel…

Le personnel est à l’écoute des victimes et recueille les plaintes de femmes victimes d’abus sexuels. Les religieuses abusées n’en sont pas exemptes.

Les médias relayent toutes les informations afin de saisir la Justice.

Religieuses ! révélez au public votre calvaire. Prenez modèle sur vos sœurs qui ont dénoncé de semblables méfaits.

Ne laissez pas impunis les auteurs des violeurs qui ont commis sciemment des actes répréhensibles sur votre personne. Aussi, dans ce combat, ne comptez point sur un concours providentiel de l’Église.

 

 

L’hypocrisie de L’Eglise Catholique face aux religieuses abusees sexuellement !

L’Église, votre mère, demeurera silencieuse. Elle n’interviendra pas en votre faveur – Dieu l’en garde ! — Sinon en toute hypocrisie, à l’écart du public. Un « mea-culpa » interne pour se donner bonne conscience.

Aucune réparation pour les victimes et les familles. Mieux encore, les violeurs souvent ne sont pas le moins du monde inquiétés.

Seul le temps, devrait avoir raison du laxisme de l’Église catholique. D’ailleurs, le déshonneur la rattrape !

Définition Eglise Catholique Apostolique et Romaine

 

 

Religieuses !

Révélez au monde que des prêtres prédateurs sexuels vous abusent. Ce serait un devoir, votre Salut, et pour le bien de Tous –

Des actes odieux pratiqués quotidiennement par des soi-disant religieux. Abominables sont-ils ! sous couvert de l’autorité de l’Église.

Humainement et Spirituellement, vous êtes en droit de vous exprimer.

Religieuses abusees sexuellement

 

 

Pape François

Le pape, lui-même, Saint-Père à toutes, malgré son grand âge, agit et dénonce les scandales perpétrés par l’Eglise catholique.

Les abus sexuels dont vous en êtes les victimes. C’est le moment mes sœurs !

 

 

« Sceau-Patriarcal »

Peut-être, n’osez-vous point approfondir certaines des questions fondamentales ?

L’Église Catholique a relayé le concept « mâle » du judaïsme, et l’a intégré à son enseignement.

Du début, l’Église s’est référée en grande partie aux Écritures hébraïques, pensant qu’il était bon de retenir certains dogmes issus de la religion exotérique d’origine hébraïque.

Le dogme sur la Résurrection des morts par exemple, n’est pas compris dans les enseignements du Christ. Le saviez-vous ?

Certes, Jésus parle de la Résurrection. Mais non à la manière de Job !

 

 

Église Catholique et Pouvoir

C’est pourquoi, après avoir endossé le poids d’un soi-disant « Péché-Originel ». Hérité d’un « Sceau-Patriarcal » quelque peu étranger à sa propre trajectoire, (sans sectarisme aucun), l’Église s’est sentie investie d’un « Pouvoir ».

Certes tout relatif, mais un pouvoir tout de même ! pour que l’église l’exerce et le dirige durant des siècles sur les masses et les fidèles. Sans oublier ses sujets.

 

 

Ignorance

Il va sans dire, (vous-mêmes), les représentants de la Foi en le Christ, moines, religieux et religieuses, sont restés dans l’ignorance, malgré tant d’années d’études.

Tout votre entourage, ce petit monde religieux, est demeuré simple et discipliné, sous une sorte de joug, (préceptes moralisateurs), et sous l’autorité des Pères de l’Église.

Cependant, au fil des siècles, l’Église, imbue d’elle-même, s’est rendue aveugle, victime de son propre non-discernement.

 

 

culture judéo-chrétienne

L’Église ne prétendrait-elle pas relever d’une culture judéo-chrétienne ?

De cette manière, l’Église et les fidèles n’ont-ils pas bénéficié d’une morale erronée, en ce qui concerne la femme et le péché originel ?

De même, que tant d’autres notions absurdes ? Tells, les liens du mariage, Éphésiens 5, 22-24 : « … femmes soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur. » 

 

 

La soumission

On pourrait se demander, quel est l’étendue de ladite soumission ? Ira-t-elle jusqu’à s’exercer dans l’Église ?

Les religieuses abusées n’en apportent-elles pas la preuve ?

La soumission n’est-elle pas synonyme d’obéissance ? Et, l’Obéissance ne fit-elle pas partie des vœux prononcés ?

 

Puisse le ciel favoriser l’entendement mes sœurs !

 

 

Rédemption du Christ